QUELLE ÉTHIQUE pour le don de sang ?


image ethiqueANONYMAT

Seul l’EFS connaît l’identité du donneur et du receveur et les données les concernant. 

BÉNÉVOLAT

Le don de sang est gratuit et ne peut être rémunéré sous quelque forme que ce soit (argent, congé...). L’absence de contrepartie participe à la sécurité transfusionnelle.

VOLONTARIAT

Le don de sang est un acte librement consenti, sans aucune contrainte.

NON-PROFIT

Le sang et les produits sanguins ne peuvent pas être source de profit. Le tarif d’une poche de sang est fixé par l’État et correspond aux frais engagés pour collecter, préparer, qualifier et distribuer les produits sanguins labiles (PSL).

image ethique 2

SÉCURITÉ

Le bénévolat, l’entretien prédon, la traçabilité et les tests biologiques ainsi que le professionnalisme des équipes de l’EFS concourent à la sécurité des donneurs et des produits transfusés aux patients.

HYGIÈNE

Pour chaque donneur, le matériel utilisé lors du prélèvement est stérile et à usage unique.

QUALITÉ

Le respect de bonnes pratiques et les nombreux contrôles sur le matériel et les produits garantissent la meilleure qualité des produits sanguins labiles.

Source texte et illustrations : EFS.